Le GEMVI dans les congrès

Vieillissement cognitif

Session du 25 novembre 2017

1. Moyens du diagnostic précoce de la maladie d'Alzheimer
Dr. Pierre-Jean Ousset (Toulouse)


La démarche diagnostique dans la maladie d'Alzheimer a radicalement changé ces dernières années avec l'utilisation en pratique clinique des biomarqueurs spécifiques de cette affection.
Plus que le diagnostic lui-même, c'est la vision de la maladie qui s'est modifiée, avec une reconnaissance des stades précoces, précédant la perte d'autonomie, voire des stades précliniques asymptomatiques.
De fait, les nouveaux critères de diagnostic parus en 2011 (1) intègrent ces stades précoces dans un continuum, débutant avec la mise en évidence au niveau cérébral des lésions spécifiques de la maladie, jusqu'au stade démentiel caractérisé par l'impact des troubles cognitifs sur le fonctionnement quotidien.
La dynamique supposée de l'apparition des lésions cérébrales spécifiques permet d'appliquer, à tout moment, une démarche diagnostique impliquant la mise en évidence des biomarqueurs de la maladie (2).
Ces biomarqueurs sont divers en nature, en sensibilité et en termes de mise en œuvre pratique. On distingue ainsi :
- Les biomarqueurs biologiques, essentiellement recueillis dans le liquide céphalorachidien, avec l'analyse des taux de peptide A-bèta-42, protéine tau et tau phosphorylée, dont la sensibilité/sensibilité dépasse 90% quand leurs modifications sont congruentes.
- Les biomarqueurs d'imagerie fonctionnelle (TEP-scann) et d'imagerie morphologique (IRM volumétrique), qui viennent étayer le diagnostic clinique.
- Les biomarqueurs neuropsychologiques indispensables à l'affirmation déficitaire à la phase symptomatique de la maladie.
L'utilisation rationnelle de ces diverses techniques permet maintenant un diagnostic de plus en plus précoce dont l'intérêt principal est de pouvoir orienter les patients vers une prise en charge adaptée avec, notamment, un accès privilégié à la recherche thérapeutique (3).
Cela n'est pas sans adresser à l'éthique médicale de nouveaux questionnements et de nouveaux défis, surtout dans les parcours de « diagnostic prédictif », dont la pratique et l'usage sont loin d'être parfaitement codifiés (4).

Références :
1- Toward defining the preclinical stages of Alzheimer's disease: recommendations from the National Institute on Aging-Alzheimer's Association workgroups on diagnostic guidelines for Alzheimer's disease. Sperling RA, Aisen PS, Beckett LA, et al. Alzheimers Dement. 2011 May;7(3):280-92.
2- Hypothetical model of dynamic biomarkers of the Alzheimer's pathological cascade. Jack CR Jr, Knopman DS, Jagust WJ, et al. Lancet Neurol. 2010 Jan;9(1):119-28.
3- Strategic roadmap for an early diagnosis of Alzheimer's disease based on biomarkers. Frisoni GB, Boccardi M, Barkhof F, et al. Lancet Neurol. 2017 Aug;16(8):661-676.
4- Ethics of genetic and biomarker test disclosures in neurodegenerative disease prevention trials. Kim SY, Karlawish J, Berkman BE. Neurology. 2015 Apr 7;84(14):1488-94.



2. Peut-on prévenir la maladie d'Alzheimer ?
Pr. Florence Pasquié (Lille)


Prochainement en ligne


3. Maladies neurologiques et THM (épilepsie et SEP)
Dr. Gabriel André (Strasbourg)


Prochainement en ligne


Pierre-Jean Ousset (Toulouse), Florence Pasquié (Lille), Gabriel André (Strasbourg)
Accueil / Le GEMVI dans les congrès
Présentation Le congrès annuel du GEMVI Le GEMVI dans les congrès Liens utiles
Fiche patiente ménopause et THM

Cliquer sur la fiche que vous désirez télécharger.


Pour un accès illimité à la totalité du contenu du site : actualités, synthèses d’articles, analyses de cas clinique et plus encore...

Rejoignez le GEMVI

Secrétariat

Centre de Ménopause
Hôpital Paule de Viguier
31500 Toulouse

Téléphone

05 67 77 11 85

E-mail



Adhérents Grand Public
Dernière mise à jour : 25-11-2017
Mentions légales

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.
attention Ce site est le site officiel du GEMVI
Le GEMVI dégage donc toute responsabilité concernant les liens créés par d'autres sites vers celui-ci. L'existence de tels liens ne peut permettre d'induire que le GEMVI cautionne ces sites ou qu'il en approuve le contenu.
informations Les informations fournies sur www.gemvi.org sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le patient (ou visiteur du site) et les professionnels de santé.

Ce site est destiné à la fois aux professionnels de santé et au grand public intéressés par les problèmes soulevés par la ménopause et le vieillissement hormonal.